Agra

Début décembre nous avons quitté le Népal pour passer un mois au nord de l'Inde, au Rajasthan. Et même si Agra n'est pas au Rajasthan, lorsqu'on arrive par Delhi il ne faut pas louper le détour pour y admirer le magnifique et célèbre Taj Mahal.

09 TajMahal

Agra c'est aussi le Fort Rouge, le Baby Taj et les jardins de Mehtab Bagh. Mais Agra c'est également une ville de deux millions d'habitants qui voit passer quatre millions de touristes chaque année. Et ce que l'on ressent aisément là-bas c'est que l'on est avant tout des portefeuilles sur pattes.

C'est très désagréable, surtout en arrivant du Népal où pas une fois nous n'avons eu l'impression de nous faire arnaquer. Certes nous payons tout plus cher que les népalais, mais dans des proportions raisonnables. Lorsque nous payons 1000 roupies un taxi au lieu de 800, on ne parle là que de 1,60 € qui font une différence pour le chauffeur mais pas vraiment pour nous.

A Agra les conducteurs de rickshaw vous alpaguent et ne vous lâchent pas. Des gamins veulent vous vendre le Taj dans des boules à neige (il fait 25° l'hiver ici !), des jeux d'échec en bois, des bidules et des trucs et vous collent au point de rendre stressante toute sortie de l'hôtel. Les commerçants n'ont jamais de monaie, les serveurs insistent lourdement sur les pourboires et surtout on sent une certaine agressivité.

Mais le Taj est beau, le Fort Rouge impressionnant et le Baby Taj vaut le déplacement pour la finesse et la beauté de ses décors.

Mais après, il faut se sauver.

Fatehpur Sikri

A une trentaine de kilomètres d'Agra se trouve la palais abandonné de Fatehpur Sikri. La ville et le palais ont été construits en 12 ans pour devenir la capitale de l'empire Moghol. Après 16 ans d'occupation, elle a été abandonnée à cause d'un problème d'alimentation en eau.

Le palais extraordinnaire a été particulièrement bien préservé et un guide est nécessaire pour ne pas déambuler au hasard dans cette merveille construite par l'empereur Akbar. Ce dernier avait décidé qu'un seul dieu suffisait et tenté d'unifier les différentes religions. Ainsi chaque ornement des bâtiments reprend des fleurs de lotus, des étoiles de David, des arches gothiques ou des représentations hindoues ou jaïn.

09 FatehpurSikri

Udaipur

09 UdaipurA un saut de puce en avion de Delhi nous arrivons à Udaipur avec ses palais, ses havelis et son superbe lac. Quelques jours sur place pour retrouver l'ambiance de cette très belle cité et ses magnifiques couchers de soleil. Pauline et moi avons visité de nouveau le palais royal - juste extraordinnaire - avec cette fois ci pour objectif de prendre des photos originales. Véro et Mélanie sont allées prendre un cours de peinture, nous avons refait une promenade au coucher du soleil sur le lac, déambulé dans les rues et assisté à un spectacle de danse époustouflant.

Comme souvent, il y a la partie de ville touristique et l'autre partie, celle qu'on traverse en arrivant de l'aéroport et où l'on ne s'arrête pas. Udaipur est une bourgade de 500.000 habitants, dans laquelle il y a Chandpole - le quartier historique du palais. Et même si la vie y est plus douce qu'à Agra et l'accueil plus chaleureux, nous ne retrouvons pas la bonhommie népalaise qui commence à nous manquer.

Mais le coucher de soleil sur le lac mérite à lui seul le détour !

09 UdaipurLake

Chittorgarh

Sur la route d'Udaipur à Bundi il y a Chittorgarh, une formidable forteresse dont les murailles couvrent 16 km et ensèrent la ville et les palais royaux. Elle n'a jamais été prise pour une raison simple : à chaque siège, pour éviter de mourir de faim dans la ville les soldats ouvraient les portes et sortaient livrer bataille jusqu'à la mort. Les femmes quant à elles se suicidaient dans un bûcher géant. Une fois la bataille terminée la ville était ouverte, intacte, mais vide. A chaque fois les occupants passaient donc leur chemin et s'en allaient livrer bataille dans des lieux plus intéressants, et les bramanes qui s'étaient enfuis avec les enfants avant la bataille revenaient repeupler la ville. Telle est la légende...

09 Chittorgarh

A l'intérieur de l'enceinte on peut visiter de nombreux temples, une tour de guet Jaïn magnifique, et voir les anciens palais. Les sites sont éloignés les uns des autres, il est préférable d'y aller motorisé et accompagné d'un guide car certains sites sont cachés de la route. Notre chauffeur nous avait trouvé une guide qui parlait un très bon français. Elle gère également une très belle guest house dans le village de Chittor, dans l'enceinte de la ville.

Menal water falls

En continuant la route vers Bundi, notre chauffeur nous a proposé un arrêt à Menal water falls, ce qui nous a permis de découvrir un site extraordinnaire. Plusieurs temples construits entre le VIIIème et XIéme siècle sont installés sur ce bout de campagne en haut d'une falaise surplombant une chute d'eau.

Le plus grand temple est également celui qui est en meilleur état. Il est dédié à Shiva et contient à l'intérieur un autre temple lui aussi dédié à Shiva et toujours en activité. Sur tout le pourtour extérieur du temple une frise représente le kamasutra. Les sculptures sont en très bon état et l'ensemble du site est magnifique ... et désert !

09 Menal

Bundi

Bundi est le terme de la première partie de notre voyage au Rajasthan. C'est une ville un peu oubliée par les touristes, ce qui la rend d'autant plus intéressante. C'est aujourd'hui notre quatrième jour sur place. Demain nous reprendrons la route vers l'ouest pour rejoindre Udaipur, puis remonterons vers le nord ouest vers la frontière du Pakistan.

A Bundi il y a un palais et une forteresse. Le tout en mauvais état et abandonné ... ou presque. En arrivant en ville on aperçoit cet énorme palais, cerné de murailles, dominé par des bastions et un fort, et on a du mal à imaginer que tout cela est laissé à la jouissance quasi exclusive des singes et des chauve-souris.

Le guide bleu ne lui consacre qu'un entrefilet de quelques lignes.

Nous y avons passé quatre jours très agréables.

09 Bundi

Bundi c'est l'Inde. Enfin ! Tellement peu de touristes qu'à part quelques regards curieux on vous fiche une paix royale. Des vaches dans les rues (des bouses par terre, au grand dam de Pauline), des cochons, des chiens, une propreté très sommaire, mais des gens accueillants et gentils, curieux, et drôles.

Nous avons adoré déambuler dans le bazar (sans jeu de mot, même si...) et surtout découvrir le palais et la forteresse. Le palais est un propriété privée dont les deux héritiers du maharaja se disputent l'exclusivité. Il a été pillé et vandalisé, mais ce qu'il en reste est somptueux. Quelques guides officieux vous font faire le tour et vous raconte les fastes d'antant.

Plus étonnant encore, la forteresse totalement abandonnée aux singes. Elle est colossale, constituée de bastions, de bâtiments de garnison, d'un temple dédié à Shiva, de réservoirs d'eau et même d'un mini-palais, le tout envahi par la végétation, malheureusement vandalisé mais où subsistent quelques gravures, sculptures et plafonds peints. Un régal que nous avons dégusté en deux après midi tant elle est vaste, bâton à la main pour tenir en respect les singes.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir