tiharLa semaine de notre arrivée s'est déroulée la célébration de Tihar, une des fêtes les plus importantes au Népal. Retour un peu plus en détail sur ce moment particulier...

La fête des lumières appelée Tihar au Népal est une des fêtes hindoues les plus importantes. Elle se déroule pendant 5 jours et célèbre la vie et la prospérité. A cette occasion, les népalais ne vénèrent pas seulement les dieux et les hommes mais également les animaux.

Les maisons se parent de guirlandes de fleurs, de lampes à huile et de rangolis, des dessins tracés à la poudre de riz puis colorés avec des pigments multicolores. Ils décorent le seuil de porte des commerces et des habitations afin de délimiter un chemin sacré illuminé de lampes à huile pour souhaiter la bienvenue à la déesse Laxmi.

Vivre ici, pour nous occidentaux, c’est bien sûr profiter des merveilles que nous offre le Népal et de l’accueil des népalais. C’est aussi entrevoir un quotidien différent qu’on ne peut interpréter qu’avec prudence.

Une des premières choses qui m’a étonné ici c’est le rythme des journées. Les népalais se lèvent (très) tôt et se couchent ... très tôt ! Le matin, aux premières lueurs de l’aube - vers 5h30 en ce moment - le bruit augmente progressivement. On commence à entendre des véhicules, des voix, la vie qui reprend. Et le soir vers 17h30, lorsque la lumière commence à baisser, les restaurants se préparent pour le dîner.