Pushkar est originaire d'un village de montagne à l'Est du Népal, au pied de l'Everest. Guide pour une agence pendant quelques années, il est aujourd'hui à son compte et sillonne le Népal et ses montagnes pour guider les touristes étrangers. Il intervient également pour le compte d'associations humanitaires qui oeuvrent dans les villages reculés où le tourisme est quasi absent.

Pushkar - guide francophone au Népal Pushkar - guide francophone au Népal


En plus de ses qualités de guide, Pushkar parle, lit et écrit très bien le français qu'il a appris à l'Alliance Française de Katmandou. Entre deux treks il habite Bhaktapur et peut vous prendre en charge dès la descente de l'avion.

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'information.

Situé à l'écart du village de Sauraha, le Sapana Village Lodge est un hôtel très agréable installé près d'une rivière à proximité du village de Sapana. Il est organisé sous forme de petites maisons d'une dizaine de chambres chacune sur deux étages, reproduisant l'architecture locale, d'un bar couvert et d'un restaurant avec terrasse.

Outre une cuisine excellente, un service souriant et attentif ainsi que des chambres très agréables, propres et bien équipées, l'hôtel héberge également une éléphante et son petit que l'on peut observer de la terrasse à l'heure du bain. Très bien traités, ils sont en liberté durant la journée sur un grand terrain face à l'hôtel. Ils pourront vous emmener faire une promenade ou même vous faire participer à leur douche quotidienne.

Eléphant et gavial à Chitwan

Etant situé en pleine nature et au calme vous pourrez également avoir la chance de voir de la terrasse de l'hôtel des animaux sauvages comme ce gavial qui aprécie peu l'approche de l'éléphanteau.

 

visaLa durée maximale d'un visa touriste à l'arrivée au Népal est de 90 jours. Il est ensuite possible de le renouveler jusqu'à atteindre une durée maximale de 150 jours sur une année civile. Pour cela il faut se rendre au guichet du Department of Immigration à Pokhara ou Katmandou.

A Katmandou, il se trouve sur Kalika Marg, à l'est de la ville, et on y accède par Putalisadak. Pour reconnaître le bâtiment, c'est assez simple : dans la montée de Kalika Marg, il y a un ATM sur la droite ; c'est le Department of Immigration qui a prévu pour ceux qui n'auraient pas assez de cash au moment de payer le visa !

La procédure est simple : il faut remplir le formulaire sur les machines situées au fond de la salle. Ce sont les mêmes qu'à l'aéroport : scan du passeport - quand ça fonctionne - ou saisie manuelle des infos, une adresse (aproximative), un numéro de téléphone qui peut être 00, une photo prise par la machine et surtout les dates de renouvellement. Vu le tarif il faut être précis. La machine délivre ensuite un récipissé qui permet de passer au guichet suivant.

A ce guichet on calcule en jours la durée et on vérifie que tout est ok, puis passage au guichet Bank qui comme au Monopoly va vous alléger d'une liasse de billets. Vous pouvez payer en dollars américains, en euros ou en roupies népalaises (pas de cartes bancaires). Le coût est de 2 US $ par jour de prolongation, durée minimale 15 jours. Si vous comptez payer en roupies ça fait vite un petit paquet.

Une fois payé, vous pouvez vous asseoir et attendre qu'on vous appelle pour vous rendre votre passeport avec le sésame dessus !

ganesha cafeS'il y a un lieu où on peut souffler, se poser et profiter d'un moment agréable à Bikaner c'est le Ganesha Café qui se trouve dans l'hôtel Bhairon Vilas, à l'arrière du fort. L'hôtel est de luxe, son restaurant est sympa et abordable (comparé au restaurant qui se trouve face au fort et qui est très cher, spécial attrape toutou - mais ce n'est pas le propos ici).

Le Ganesha Café c'est une déco très recherchée, de la musique lounge, des petits coins avec banquettes, sofas, poufs et fauteuils et surtout de vrais cafés, des jus et des petits gateaux à tomber par terre, le tout à des prix surprenants pour ce genre d'endroit (2 cafés, 2 jus, 4 patisseries pour une dizaine d'euros).

Cerise sur le chocolate cake, la personne qui gère cet endroit est absolument adorable. N'hésitez plus !

Vive les momos libres !free tibet

Si comme nous vous adorez ces raviolis tibétains, une seule adresse à Jaisalmer : Free Tibet. Restaurant tenu par deux frères, l'un à la cuisine et l'autre au service. Un rooftop couvert, un autre ouvert et une petite salle. Vue très sympa sur le rooftop du haut. Déco quelconque mais on n'y va pas pour ça. D'ailleurs on n'a pas de photo à vous proposer sauf celle de la vue.

Pour y aller, même chemin que pour le Surya : passer les 3 portes de la forteresse, sur la place devant le palace prendre la rue à gauche. Passer devant la sortie du palace et devant Little Tibet (qui n'est pas celui qui nous intéresse !) et suivez ensuite le fléchage. Une rue va au Surya, l'autre au Little Tibet.

Les prix sont très sympa, et on peut même se faire plaisir avec le plain curd ou le rice pudding en dessert, qui sont très corrects ce qui n'est pas le cas partout.

 

Surya c'est à la fois une guest-house et un restaurant, tous les deux sur le mode cool sans prise de tête et sans surprises côté portefeuille. Leur devise : laughing is good for health. Le personnel est en mode tranquille, la cuisine très correcte et ce qui fait surtout le côté agréable des lieux c'est une déco mode caverne d'Ali Baba et un balcon vertigineux sur les remparts.

Restaurant avec vue, affaloirs, coussins et tables basses, routards bienvenus, wifi de compète, bref, une de nos adresses préférée dans la forteresse de Jaisalmer pour passer un moment tout en douceur en regardant par la fenêtre les touristes indiens faire des selfies devant la vue à couper le souffle.

surya

Pour les trouver, faites comme pour aller au Free Tibet : passer les trois portes de la forteresse et une fois arrivé sur la place devant l'entrée du palace, prendre la rue à gauche, passer devant la sortie du palace et ses vendeurs de lassi, eau et autres chips, et la suivre jusqu'à une petite place où vous trouverez un fléchage.