Agra c'est avant tout le Taj Mahal et ses 4 millions de visiteurs par an. Une fois terminée la queue à la billetterie, il faut passer celle de l'entrée et la fouille pour enfin accéder à cet incroyable monument.

Il faut le voir de loin, admirer son reflet dans les pièces d'eau, s'approcher doucement en changeant de point de vue.

Il n' a qu'un défaut : sa popularité et les foules qu'elle draine. Sur le parvis c'est la cohue. Pour accéder à l'intérieur il faut refaire la queue et traverser ensuite le mausolée au pas de charge, poussé par ceux qui sont derrière.

Evidemment, il faut aller voir, l'approcher, en faire le tour. Mais si comme nous vous aimez la tranquilité et voulez prendre votre temps pour l'admirer en paix, gardez deux ou trois heures le lendemain et rendez-vous aux jardins de Mehtab Bagh, de l'autre côté de la rivière Yamuna. Là, l'empereur Shah Jahan voulait faire construire son mausolée face à celui de sa chérie. Il ne reste aujourd'hui que les ruines des fondations, Shah Jahan ayant été destitué avant la fin de la construction. Mais de ces ruines vous bénéficirez d'une extraordinnaire vue sur l'arrière du Taj Mahal, sans aucun obstacle, sans faire la queue, et dans un calme royal.

mehtab bagh

Ces jardins sont en outre très bien entretenus et plutôt jolis. Ils sont aussi un véritable havre de paix comparé au tintamarre de la ville. En plus c'est cadeau : 200 roupies l'entrée pour les adultes, gratuit pour les moins de 15 ans.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir